lundi 17 avril 2017

L'antisémitisme des Arméniens de Roumanie

"Les Juifs de Roumanie", La Tribune juive, 2e année, n° 60, 18 février 1921, p. 4 :

"Du reste les gouvernants de l'Etat Roumain, c'est-à-dire quelques milliers de personnes formant l'oligarchie agrarienne avec leurs auxiliaires électoraux, — avocats, professeurs, fonctionnaires et commerçants — ont-ils jamais accordé des droits au peuple, de leur propre gré, et sans la pression étrangère ? Non. Les Arméniens, nombreux en Roumanie, ont obtenu leur droit de cité par la Convention de Paris (à la suite d'un mémoire qu'ils ont présenté aux Puissances), ainsi que les étrangers de rite chrétien. Même les paysans n'ont vu abolir leur servage que grâce à l'intervention étrangère. Et personne ne leur en veut, ne les accuse de manque de patriotisme, et les Arméniens occupent aujourd'hui les plus hautes fonctions dans l'Etat, et — chose étrange — fournissent le plus fort contingent à l'antisémitisme."