mercredi 12 avril 2017

La kurdophilie d'Adolf Hitler

Adolf Hitler, propos tenus le 22 janvier 1942, Libres propos sur la guerre et la paix, recueillis sur l'ordre de Martin Bormann, tome I, Paris, Flammarion, 1952, p. 223-224 :

"Les Suisses ne sont qu'un surgeon de l'arbre germanique.

Nous en avons perdu des Germains ! Les Berbères de l'Afrique du Nord, les Kurdes de l'Asie-Mineure. L'un d'eux était Kemal Ataturk, un homme aux yeux bleus, qui n'avait rien de commun, au point de vue de la race, avec ses compatriotes."

Note : contrairement à ce que pensait Hitler, Atatürk n'était pas d'origine kurde, mais était né dans une famille turkmène yörük, originaire de Konya et Karaman (Anatolie centrale), et transplantée à Kocacık en Macédoine.