jeudi 29 octobre 2015

Les Arméniens : des Aryens selon les nazis

Bernard Lewis, Semites and Anti-Semites : An Inquiry into Conflict and Prejudice, New York-Londres, W. W. Norton & Company, 1986 :

"Dans le journal du parti nazi Völkischer Beobachter, le 4 décembre 1937, un écrivain rejette l'idée que les Arabes sont de purs Sémites, et parle d'une aryanisation partielle via les éléments arméniens et circassiens. Il cite comme exemple, le Mufti de Jérusalem, dont la barbe rousse et les yeux bleus révèlent la souche circassienne dominante de sa mère. Son caractère était même plus convaincant que les traits de son visage, dans la vision de cet écrivain : "Si le Mufti avait été un pur Arabe, il aurait manqué de volonté et d'endurance pour mener une lutte soutenue contre les Britanniques, et aurait certainement été vulnérable à la corruption".8" (p. 147)

"8. Yisraeli, Ha-Reich, p. 210, citant une critique du livre de Bertram Thomas, The Arabs, dans le journal nazi Völkischer Beobachter, le 4 décembre 1933. Sur un commentaire similaire de Hitler lui-même en 1942, voir Hirszowicz, p. 263 ou n. 72 à la p. 358, citant Hitler's Table Talk 1941-1942, p. 547 (traduction anglaise, Londres, 1953 ; original allemand, Bonn, 1951)." (p. 267)