samedi 12 octobre 2013

Laurent Fabius rend hommage au criminel de guerre communiste Vo Nguyen Giap

Laurent Fabius, communiqué, 5 octobre 2013 :

"J’ai appris avec émotion le décès du Général Giap. Ce fut un grand patriote vietnamien, aimé et respecté par tout son peuple pour le rôle éminent et fondateur qu’il a joué pour l’indépendance de son pays.

Il était profondément attaché à la culture française et parlait d’ailleurs parfaitement notre langue. Le Général Giap fut un grand patriote et un grand soldat. Alors que la France et le Vietnam sont devenus désormais des partenaires stratégiques, je salue aujourd’hui la mémoire d’un homme exceptionnel et présente mes profondes condoléances à sa famille et au peuple vietnamien."

Jean de Lattre de Tassigny, déclaration à la presse américaine, citée dans Le Monde du 15 septembre 1951 :

"La guerre en Indochine n'est pas une guerre coloniale, c'est une guerre contre le colonialisme rouge. Comme en Corée, c'est une guerre contre la dictature communiste. (...)

L'Indochine n'est plus désormais pour la France une partie de son actif, mais de son passif. L'Indochine n'est plus une colonie française.

La France a assumé le fardeau de la guerre en Indochine à un prix énorme en hommes et en ressources financières, afin de maintenir la liberté qu'elle a accordée à ces Etats."