mercredi 3 juillet 2013

"Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur"

Alain Griotteray, Retour d'Israël, Paris, Editions du Rocher, 1992, p. 54-55 :

"Israël, je ne connaissais pas. J'avais eu d'entrée une approche affective pour ces malheureux qui prétendaient construire un état et le construire malgré les uns et contre le monde arabe qui, disait-on en 1947 à Londres, à Washington, à Paris et ailleurs, n'allait en faire qu'une bouchée. On connaît la suite. Pour ma part, j'étais surtout attiré par le refus que ces hommes et ces femmes opposaient à l'inexorable marche de l'Histoire. (...) Je n'ai jamais compris pourquoi le propos du général De Gaulle sur Israël avait froissé si profondément les Juifs. "Ce peuple sûr de lui et dominateur". Je ne voyais dans cette définition rien que de très honorable. Ils ne l'ont ni oubliée, ni pardonnée... Qu'ils me pardonnent donc de dire à mon tour que, s'ils n'étaient pas sûrs d'eux, ils ne se lanceraient pas dans l'aventure folle de l'absorption des Juifs de Russie et d'Ethiopie. S'ils n'étaient pas dominateurs, ils n'auraient pas la prétention de faire et de garder Jérusalem comme leur capitale."