dimanche 12 mai 2013

Pierre Vial et la gauche socialiste rhodanienne

René Monzat, Enquêtes sur la droite extrême, Paris, Le Monde Editions, 1992, p. 209-210 :

"Le bulletin lyonnais Socialisme européen aura 25 numéros de 1967 à septembre-octobre 1971. Des responsables socialistes lui accordent des tribunes libres (Henri Delmotte, membre de la FGDS et de la Convention des institutions républicaines de François Mitterrand, et Hubert Dubedout futur maire socialiste de Grenoble). Son socialisme est « révolutionnaire, pragmatique, libertaire et fédéraliste, communautaire et organique, humaniste, européen ». Les dossiers portent sur la Commune de Paris, l'autogestion, etc. Mais le n° 3 souhaite une « Europe de Brest à Bucarest », selon la formule de Thiriart. Plusieurs publications laudativement citées émanent, malgré des titres très gauchisants, de groupes d'extrême droite issus de l'éclatement de Jeune Europe : Révolution socialiste européenne, Le Communard, « organe de combat des étudiants socialistes européens ». Pierre Vial, fondateur de Socialisme européen, est à l'époque un des animateurs de l'équipe du GRECE, et le bulletin tient sa permanence à l'adresse du local lyonnais du GRECE !"