mardi 14 mai 2013

La nomination de Pierre Poujade au Conseil économique et social (1984)

Christine Clerc, "Poujade "new look"", Le Figaro Magazine, 20 juin 1987 :

"Je le croyais retiré dans le bourg de Saint-Céré d'où il lança la révolte des « petits ». Pas du tout. Quand il n'est pas à la Vallée heureuse, son exploitation agricole à La Bastide-l'Evêque (Lot) celui que l'on appela « Poujadolf » et qui fit si peur aux dirigeants de la IVe République moribonde, siège au Conseil économique et social où il a été nommé par François Mitterrand lui-même (« J'ai voté pour lui en 1981, confie-t-il. Il fallait se débarrasser de Giscard, qui n'avait pas tenu ses promesses »). (...)

Parlez-lui donc plutôt de la Guadeloupe où Mitterrand (qui l'invite souvent à déjeuner en tête à tête) lui a confié une mission. Alors, son visage s'éclaire : « Les Caraïbes, c'est Poujade new look ! s'exclame-t-il. Vous me verriez là-bas, en short devant mon punch ! Ils m'ont adopté. » "