lundi 1 avril 2013

Les Juifs ottomans à l'époque des Tanzimat



Paul Dumont, "La période des Tanzîmât (1839-1878)", in Robert Mantran (dir.), Histoire de l'Empire ottoman, Paris, Fayard, 1989, p. 499 :

"Sur le plan institutionnel, le millet juif a connu, avec un léger décalage dans le temps, la même évolution que la communauté arménienne. Ici aussi, les choses ont commencé par des tâtonnements et une fronde menée par les élites libérales contre les éléments conservateurs décidés à ne rien changer à l'ordre établi. Ici aussi, de même, un règlement a été finalement élaboré et soumis à l'aval du gouvernement. Promulgué en 1865, ce règlement ressemble beaucoup à celui des Arméniens grégoriens. Toutefois, il n'aura pas les mêmes retombées politiques. Dispersés en petits îlots à travers l'empire, les juifs ne peuvent guère prétendre, pour l'heure, à un home national. Tout ce qu'ils peuvent espérer est une amélioration de leur situation matérielle et culturelle. Le nouveau règlement y contribuera en limitant le rôle des rabbins, souvent assez frileux vis-à-vis des idées nouvelles, et en donnant aux notables laïcs un droit de regard non seulement sur la gestion financière de la communauté, mais aussi sur toutes les institutions contrôlées par celle-ci : écoles, hôpitaux, associations philanthropiques, etc."