samedi 28 avril 2012

Le plan jeune-turc de peuplement juif de la Macédoine ottomane

Fuat Dündar, Crime of Numbers : The Role of Statistics in the Armenian Question (1878-1918), New Brunswick, Transaction Publishers, 2010, p. 43-44 :

"La déclaration d'indépendance de la Bulgarie et l'annexion de la Bosnie-Herzégovine par l'Empire austro-hongrois affectèrent profondément le CUP [Comité Union et Progrès]. Ce qui eut pour résultat leur tentative de modifier la composition ethno-religieuse de la Macédoine (leur "petite patrie") afin de s'assurer qu'elle ne partagerait pas le même destin que les zones qu'ils venaient de perdre. A partir de 1909, ils commencèrent à parler d'un plan visant à installer les musulmans de Bosnie-Herzégovine et d'Albanie, les Juifs fuyant les pogroms en Russie dans la région de la Macédoine, et à déplacer des chrétiens locaux en Anatolie. Le CUP, néanmoins, ne s'est pas révélé suffisamment fort pour mener à bien ce plan. Non seulement les puissances (dont l'Allemagne) rejetèrent ce type d'opération dans les Balkans, mais en plus les populations à réinstaller ne répondirent pas favorablement."